Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de musique de Paris est un établissement public administratif d’enseignement supérieur placé sous la tutelle du ministère chargé de la culture. Le Conservatoire de Paris dispense un enseignement professionnel de la musique, de la danse et des métiers du son. Il est considéré comme l'un des plus grands établissements d'enseignement artistique au monde, et est dirigé depuis septembre 2010 par Bruno Mantovani.

Histoire du Conservatoire

Le Conservatoire de Paris répond dès sa création en 1795, le contexte révolutionnaire l’explique, à une conception novatrice de l’enseignement musical, en l’occurrence un projet d’éducation artistique pour le plus grand nombre. Héritier des Lumières et de l’Encyclopédie, il deviendra un modèle de pédagogie pour l’Europe entière et modulera sa formation au fil des exigences de chaque époque.

Au Conservatoire de Paris s’épanouiront les personnalités les plus brillantes du monde musical, de Berlioz à Boulez, de Fauré à Messiaen, en passant par Ravel et Debussy.

Le Conservatoire aujourd'hui

La tradition du Conservatoire de Paris s’est constamment nourrie de réformes et de nouvelles disciplines commandées par les exigences esthétiques et professionnelles de la vie artistique. Ainsi, depuis 1991, de nouveaux départements ont vu le jour comme le département jazz et musiques improvisées, le département des métiers du son ou encore le département pédagogie.

Installé depuis vingt ans sur le site de la Villette, le Conservatoire de Paris a toujours cherché à relever les défis de la formation et de la transmission où tradition, création, réflexion et recherche ont chacune leur place, faisant de cette école le vivier de la création de demain.

La médiathèque Hector Berlioz

Lors de la création du Conservatoire, la jeune école se voit déjà dotée d’une bibliothèque. Celle-ci affirme, dès ses origines, sa vocation à proposer à tous les publics une collection représentative de l’ensemble des connaissances et du répertoire dans le domaine musical.

Constituée à partir des confiscations révolutionnaires et des prélèvements effectués à l’étranger au cours des campagnes napoléoniennes, elle s’est considérablement enrichie au cours du XIXe siècle. Ses collections, évaluées à 8 000 volumes en 1806 en atteignent près de 100 000 à la fin du siècle.

Rattachée par décret à la Bibliothèque nationale en 1935, elle devient en 1942 une section du département de la Musique nouvellement créé qui, en 1964, transfère dans ses locaux la majeure partie du fonds ancien et précieux – dont la totalité des manuscrits autographes – du Conservatoire.

Lors du déménagement du Conservatoire à la Cité de la Musique en 1990, la bibliothèque redevient partie intégrante de cet établissement et porte désormais le nom de Médiathèque Hector Berlioz, en l’honneur de son plus illustre bibliothécaire.

Une importante section de prêt est alors créée, le fonds de documents sonores et audiovisuels se développe et l’ensemble du catalogue est rapidement informatisé. Elle est aujourd'hui la troisième bibliothèque musicale publique de France.

Projets réalisés

Soutenez l'achat d'œuvres d'André Jolivet !
Projet réalisé

Soutenez l'achat d'œuvres d'André Jolivet !

Conservatoire national supérieur de musiqu...

115%
28 650
mécènes119