Montez à bord du BiblioTroc !

4 701€
/3 390€
139 %
categorie
Education
mecenes
73 mécènes
réalisé
En savoir plus
Les contacter
suivre
Suivre ce projet
2
Ce projet vous intéresse ? Parlez-en autour de vous !

Montez à bord du Biblio Troc !

Embarquez dans une incroyable épopée autour de l'échange de livres et de la découverte des bibliothèques d'Amérique Latine.

 

Le BiblioTroc de Literatura Itinerante !

Inspiré du concept de bibliobus qui a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays, nous avons décidé de monter notre propre dispositif de bibliothèque itinérante. L’intention de départ reste sensiblement la même : faciliter l’accès aux livres aux habitants des zones rurales et péri-urbaines en proposant un fond bibliographique itinérant. Là où nous nous distinguons, c’est dans la manière dont nous proposons l’accès aux livres. En plus d’offrir la possibilité de consulter les ouvrages sur place, nous proposons, plutôt que de les prêter, de les échanger ou de les troquer.

Le déroulement...

Notre projet a commencé le 20 février 2016 et devrait se conclure courant avril 2017. Nous profitons des trois premiers mois pour parfaire nos compétences “bibliologiques” en travaillant avec un bibliobus en Bolivie et une ONG péruvienne mettant en place des bibliothèques communautaires, continuer nos prises de contact avec les associations locales et terminer de régler les “détails” relatifs à l’acquisition des livres et de la camionnette.

Ensuite, la réalisation du projet en lui-même se déroulera de deux façons. Nous alternerons ainsi des périodes d’itinérance, durant lesquelles notre objectif principal sera d’échanger des livres et d’en collecter de nouveaux, avec des périodes de sédentarité, qui nous permettront de mettre en place des projets avec des bibliothèques et des écoles. Lors de ses différentes étapes, nous nous affairerons aussi à collecter des témoignages autour de l'univers du livre et à vous faire découvrir des bibliothèques pour le moins originales, ainsi que des savoirs transmis de générations en générations. Tout cela en conservant l’intention motrice de notre projet : inciter l’échange avec et par le livre.

En résumé Literatura Itinerante cest :

  • Une bibliothèque, des roues et un moteur,
  • De l’échange et du troc,
  • Des projets dans et autour de l’univers du livre,
  • Cinq pays  d’Amérique du Sud,
  • Des initiatives de bibliothèques alternatives à découvrir,
  • Des témoignages de lecteurs,
  • Et de la connaissance bio cultivée sur les flancs de la cordillère des Andes.

A quoi servira la collecte ?

La collecte servira à assurer le stock de base de livres qui s'élèvera à 300 ouvrages fixes. Des dons de particuliers, de bibliothèques, de maisons d'édition viendront, nous l’espérons, compléter ce stock et nous permettront de diversifier l'échange des livres contre des savoirs à partager avec vous mais également des biens de première nécessité de la vie quotidienne pour appuyer notre voyage.

Le stock de livre sera composé :

  • d'une centaine d'ouvrages de littérature jeunesse (de 3 à 12 ans),
  • d'une centaine d'ouvrages de fiction pour adolescents et adultes,
  • d'une centaine d'ouvrages documentaires (livres de voyages, de photographie, d'art, enseignements techniques et scientifiques, etc.).

Nous avons évalué 300 livres à 3 000 euros, car si nous envisageons d'acheter des livres d'occasion, l'idée est également de proposer des nouveautés, des livres de photo, d'art, de voyages, des albums jeunesse qui coûtent déjà cher en France et ne le sont pas moins dans les pays que nous allons traverser.

Les 390€ supplémentaires représentent les 13% prélevés pour les frais de dossier et gestion de Culture Time et de Bibliothèques Sans Frontières.

Si nous dépassons les 3 390 euros de la collecte :

  • de 100 € : cela nous permettra de nous équiper en jeux, crayons, feutres, papier, et autres matériels utiles à l'organisation d'ateliers.
  • de 500 € : une cinquantaine de livres en plus dans le stock fixe
  • de 1 000 € : fournir un fond de livres utile à la création de petites bibliothèques communautaires dans chaque endroit dans lequel nous allons monter des projets.

 

Grâce à des donations nombreuses et généreuses, nous avons dépassé notre objectif initial de collecte. Portés par ce succès, nous souhaitons réunir 1000€ supplémentaires pour créer une bibliothèque communautaire en Equateur, pays récemment touché par un tremblement de terre.

 

On a besoin de vous, ce projet se fera grâce à vous !

 

Suivez notre projet sur : http://www.literaturaitinerante.org

Et sur Facebook ici : https://www.facebook.com/litit2016/

Je choisis le montant de mon don...

  • 10 €
  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 300 €
  • 500 €
  • 1 000 €

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un email de remerciement personnalisé avec une anecdote toute fraîche de voyage et inscription du nom sur la page facebook et sur le site
  • Un conte latino-américain du pays de votre choix (dans lequel nous avons voyagé)
  • Une photo numérique personnalisée pour vous de nous dans le BiblioTroc
  • Un message vidéo personnalisé
  • Un poème d’un auteur latino lu par Aymeric si vous êtes une femme, lu par Mahaut si vous êtes un homme, envoyé sous forme de vidéo
  • Un livre dédicacé de notre bibliographie qui a voyagé dans le BiblioTroc
  • Un reportage vidéo de témoignages des bénéficiaires du projet
  • L'inscription de votre nom sur le BiblioTroc
  • Invitation à l'évènement de restitution du projet
  • Un objet d'artisanat local en cadeau
  • Un restaurant latino avec nous à notre retour
  • 500 €
  • 1 000 €

... ET JE DÉCOUVRE MES CONTREPARTIES

  • Un email de remerciement personnalisé avec une anecdote toute fraîche de voyage et inscription du nom sur la page facebook et sur le site
  • Un message vidéo personnalisé
  • Un reportage vidéo de témoignages des bénéficiaires du projet
  • Invitation à l'évènement de restitution du projet
  • Votre logo sur le Biblio Troc
  • Possibilité de parrainer 10 livres de la bibliographie, dont 5 anecdotes en lien avec ces livres (échanges, lectures à haute voix, etc) sous formes d'articles, de photos ou de vidéos vous seront communiquées
Projet Réalisé

C'est simple : vous recevrez par email votre reçu fiscal à intégrer à votre déclaration d'impôts.

Pour en savoir plus : la vie du projet

19 mai

Chers mécènes, bibliotroqueurs en herbe et fidèles soutiens de notre projet,

La campagne de financement participatif s'est terminée hier... A notre grande joie (mêlée de soulagement) elle se clôture avec succès !

Grâce à chacun d'entre vous, nous avons non seulement atteint notre objectif initial nous garantissant l'achat et la mise à disposition d'un fond fixe de plus de 300 ouvrages pour le BiblioTroc, mais également un second palier nous permettant de monter une bibliothèque communautaire en Equateur, auprès d'une communauté touchée par le tremblement de terre.

Nous tenons à vous faire part de notre immense reconnaissance pour le soutien financier que vous nous avez apporté et votre confiance dans la réalisation de notre projet. Cela nous encourage et nous conforte dans notre volonté de réaliser au mieux les objectifs que nous nous sommes fixés. Le projet évolue quotidiennement au contact de la réalité, des rencontres, de la route et jusqu'ici, chaque échange de livre nous a montré à quel point notre action est précieuse.

Nous vous enverrons les contreparties de vos dons au fur et à mesure, au long du projet. Excusez nous par avance pour le temps que cela pourra prendre, nous ferons de notre mieux !

Encore un ÉNORME, IMMENSE ET SINCÈRE merci à chacun d'entre vous.

Aymeric et Mahaut 

09 mai

Nous les remercions aussi.

Chaque jour, l'Amérique Latine nous réserve son lot de de rencontres inespérées et de belles surprises qui nous confortent dans l’idée que notre projet a un sens.

Nous voulions profiter de cette tribune pour remercier les associations, ONG, bibliothèques, éditeurs et particuliers que nous avons rencontrés depuis notre arrivée et qui nous apportent leur soutien au quotidien ou de manière plus ponctuelle.

  • L’association bolivienne du bibliobus de Cochabamba pour son enseignement de près de 2 mois,
  • L’ONG péruvienne CEDRO et, en particulier,  Liubenka Obrenovic pour leur appui et tous les contacts qu’ils nous ont permis de recueillir,
  • L’association péruvienne Perú Lee pour ses encouragements et son don de livres,
  • La maison d’édition indépendante péruvienne Estación la Cultura pour son don de livres et sa spontanéité,
  • La bibliothèque de Miraflores pour son don de livres et sa bienveillance,
  • L’association chilienne Biblioteca Libre pour son don de livres et sa conviction,
  • Gabi, Sammy, Liubenka, Miriam, Robinson, Alison pour leur don de livres et leurs conseils.

Sans eux nous n'en serions pas là où nous en sommes aujourd'hui. Et encore ce n'est que le début de l'aventure !

 

 

 

 

 

Retrouvez nos partenaires ici.

 

03 mai

Merci pour votre soutien ! L'objectif initial est quasiment atteint, mais...

Merci pour votre soutien !

Dernière ligne droite pour le financement du BiblioTroc de Literatura Itinerante​. Grâce à des donations nombreuses et généreuses, l’objectif initial est quasiment atteint !

Cependant, vous pouvez encore apporter votre soutien au projet de Literatura Itinerante...

La somme de 1000€ permettra a Literatura Itinerante de créer une bibliothèque communautaire en Equateur en lien avec l'ONG Techo. 

 

02 mai

L'environnement du projet en quelques clichés...

25 avr

Des questions sur les bibliothèques boliviennes ?

Notre méthodologie demande certes encore à être améliorée mais nous tenions quand-même à vous donner un petit aperçu de l’état actuel des bibliothèques en Bolivie (sachant que nous nous basons principalement sur une expérience locale à Cochabamba, 3e ville de Bolivie). Heureusement, nous avons un an devant nous pour progresser et récapituler de manière plus complète et dynamique ce que nous aurons appris. D’ailleurs n’hésitez pas à nous poser les questions que vous vous posez sur les bibliothèques d’Amérique Latine, on se fera un plaisir d’aller chercher la réponse !

 

 

Voilà donc succinctement et dans le désordre ce que nous avons retenu de nos rencontres avec Yolanda et Gloria :

1/ Les bibliothèques dépendent du service Culture de la Mairie. Tous les ans elles doivent proposer un projet à la mairie et obtiennent les subventions en conséquence. A chaque élection municipale (tous les 5 ans), les postes et les affectations changent.

2/ Les bibliothécaires du public sont pour la plupart des fonctionnaires. Certains ont suivis une formation supérieure en bibliothécologie, d'autres non pas eu d'autre formation préalable que celle dispensée par la Mairie.

3/ Le prêt de livres est assez peu pratiqué même s’il a déjà été testé. Il a été reproché aux usagers de ne pas prendre soin des livres et de ne pas toujours les rapporter.

NB : dans la 2e plus grande bibliothèque de la ville (la bibliothèque privée de la fondation Simon I. Patiño), il faut deux personnes en caution pour s’inscrire et emprunter des livres (comme pour louer un appartement à Paris).

4/ Internet est assez peu répandu dans les bibliothèques et quand il est mis à disposition des employés il ne l'est pas pour autant pour les usagers.

5/ La profession de bibliothécaire est considére comme un métier féminin. Certains parents sont même réticents face aux hommes bilbiothècaires qu'ils n'imaginent pas lire un conte à leurs enfants.

6/ Il y a rarement un bâtiment consacré à la bibliothèque. Elles sont souvent dans des écoles, dans un marché, au milieu d’un parc ou dans un centre culturel. L’avantage c’est que ça encourage la vision « tiers-lieu » de la bibliothèque.

7/ La modernisation est en marche puisque comme nous le voyons certaines bibliothèques se lancent dans la digitalisation de leur fond. Toutefois il s’agit plus d’une initiative personnelle de bibliothécaires motivés que d’une impulsion institutionnelle (les machines ont été achetées par un ami au Brésil qui les a rapporté dans ses bagages, ce genre de technologies n’existant pas encore en Bolivie). 

 

Et pour conclure voilà en vidéo le conseil de lecture de Gloria !

Et vous pouvez retrouver cet article et bien d'autres sur notre site internet.

18 avr

Ce qu'on retiendra du bibliobus de Cochabamba.

Puisqu'une grande aventure comme celle-ci ne se fait pas sans un peu d'expérience, venez découvrir ce que @LiteraturaItinerante a appris pendant son volontariat avec le Bibliobus de Cochabamba.

 

 

Chaque lundi, mardi et jeudi, nous rejoignions Miriam, Isabel et Arturo pour nous rendre ensemble en bibliobus dans l’un des lieux d’intervention de l’association.

Qu'y faisions nous ?

Lire, jouer, dessiner, apprendre, etc. Les enfants ont des réponses variées mais toutes aussi valables sur les activités que propose le bibliobus. A travers ces ateliers, l’équipe du bibliobus souhaite accompagner le développement de la créativité des enfants et encourager leur curiosité pour la lecture et les univers que celle-ci leur ouvre.

Et les ateliers ?

Beaucoup d’enfants viennent ! Ils ont entre 2 et 12 ans et peuvent être jusqu’à 60 sur un après-midi. Ils ont tous envie de passer un bon moment avec leurs amis et de faire des choses qui leur plaisent. Ils ne sont pas tous intéressés par les mêmes choses : certains préfèrent lire et dévorent les histoires, d’autres sont plus manuels et de donnent à coeur joie dans ces activités, les autres préfèrent les jeux : puzzles, bingo, soupe de lettres, etc. qui font partie intégrante du programme du bibliobus visant à mêler apprentissage et jeu. L’objectif étant qu’ils s’amusent en apprenant.

 

 

Les enfants sont donc nombreux et l’on se retrouve dans des endroits très différents : dehors, à l’intérieur, sur un terrain de sport, dans une école, sous un préau, dans une salle… soleil, vent, pluie (ça on ne l’a jamais expérimenté) le bibliobus vient toujours et les enfants aussi, attendant parfois notre passage sur le rebord de la route pour monter avec nous.

Parfois les chiens se joignent à la fête et c’est alors un joyeux bazar qui ne dure jamais bien longtemps. L’équipe du bibliobus veille au grain…

 

Pour savoir la suite, cliquez ici.

12 avr

En direct du projet BiblioTroc !

Découvrez le projet BiblioTroc de l'association Literatura Itinerante en vidéo ...

 

12 avr

Qui sommes-nous ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aymeric – 25 ans – étudiant en philosophie. A travaillé pendant un an et demi dans la levée de fonds auprès des particuliers pour des ONGs telles que Handicape International, UNICEF, Amnesty International.

3 bonnes raisons de partir avec Aymeric :

  1. Aymeric est un voyageur, au sens kerouaquien du terme : ce qui compte dans un voyage ce n’est pas où vous êtes ni ce que vous faites mais ce que vous sentez et vivez (oui c’est un poil cliché, parfois presque énervant mais terriblement accommodant dans les moments difficiles). Le voyage c’est avant tout les rencontres que l’on fait et le partage qui en naît. Il a parcouru l’Amérique du Sud pendant un an sous couvert de plusieurs casquettes : voyageur, étudiant, boulanger, cultivateur de café, expérimentateur de rituels locaux, aventurier, artisan des marchés, dormeur, fêtard et grand lecteur.
  2. Aymeric est philosophe. Il sait donc raisonner ce qui lui permet de se tirer de toutes les situations, même les plus difficiles. Curieux de tout il lit beaucoup pour toujours mieux avoir réponse à tout. Mais aussi grand lecteur de mes poètes préférés il peut vous réciter quelques sonnets (certes en Français, mais Neruda fait partie de sa bibliothèque).
  3. Aymeric est confiant. Et quand on démarre un projet comme celui-là, c’est important.

Un bémol toutefois, il n’a pas fait d’étude d’ingénieur et pour réparer une camionnette, nous ne serons pas trop de deux pour nous casser la tête.

Mahaut

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mahaut – 25 ans – diplômée du CELSA en management de la communication.

A travaillé pendant deux ans en gestion de projet à Bibliothèques Sans Frontières.

Mahaut, le prénom déjà vous fait rêver. En un coup d’elle, et vous voici La-haut. Mais trêve de calembours. Reprenons notre esprit.

Un projet, à bien y regarder, ce n’est pas grand chose quand ça vous sort de la tête : une petite idée branlante, chétive, et aussi mignonne qu’elle pourrait être ridicule. Et tout pourrait s’arrêter là. Mais pour d’une petite idée faire un grand projet, il faut y verser autant de passions que de volonté.

(Le propos peut sembler déplacer. Ne suis-je pas seulement censé la présenter ? Sûrement que si, mais il me faudrait autant de pages qu’elle a de peau. Alors autant vous la faire découvrir succinctement avec des mots en désordres et quelques images.)

Que disions-nous déjà? Ah oui ! De la passion et de la volonté. Et bien tant mieux, puisque Mahaut en est pétrie. Tentez de vous représenter l’orage capable de choisir ou faire frapper sa foudre. Ou bien la mer, qui saurait précisément où faire éclater le tumulte de ses vagues. Versez une âme humaine dans la sublime majesté de la nature et donnez lui un nom. Ça y est, nous commençons à lever le voile.

S’il est vrai que les yeux sont les fenêtres de l’âme, alors son sourire doit être le reflet de son coeur. On y trouve le goût de l’aventure, de la grandeur et de l’espieglerie, des mots de tous les horizons, un espagnol des plus doux à entendre, une invitation au voyage, au partage, ou bien à un café, et puis aussi l’envie de danser, de la détermination, de l’esprit, la bougeotte, des tomates cerises, et tellement de livres qu’on pourrait y suspendre ses jardins.

Il n’est pas aisé de faire de quelqu’un un portrait qui lui ressemble. Brune, 1m70, souriante. Certes, avec ceci vous pourriez la reconnaître. Mais y-a-t-il vraiment des mots qui permettrait de la connaître ?

En me dédouanant de ma piètre capacité à faire une présentation par cette reflexion digne des comptoires les plus zingués de l’hexagone, je terminerais en vous disant que le meilleur moyen de savoir qui nous sommes, c’est encore de venir nous rencontrer !

Americalement vôtre,

Aymeric

Ils ont donné

  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default
  • User Default